Les types de SIAE

Les types de SIAE

Il existe 5 typologies de SIAE (Structures d’Insertion par l’Activité Economique) réparties en 3 catégories :

Production de biens et services

Mise à disposition de personnel

* On retrouve également les Régies de Quartier (qui peuvent être conventionnées en EI ou ACI) ce sont des associations composées de représentants des habitants, des pouvoirs publics et des bailleurs sociaux, elles visent à recréer de la citoyenneté et à procurer du travail aux habitants d’un quartier (en zone urbaine) ou d’un territoire (en zone rurale).

Description :

Les Ateliers et chantiers d’insertion (ACI) ont pour but d’accompagner des transitions sociales et professionnelles, en mettant en œuvre des activités socio-économiques (support de production).

Ils ont pour objet l’accueil, l’embauche et l’accompagnement de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. Ils organisent le suivi, l’accompagnement, l’encadrement technique et la formation de leurs salariés en parcours d’insertion afin de faciliter leur insertion sociale et leur intégration durable dans le marché du travail.

Les ACI se situent dans le champ de l’économie sociale et solidaire et  jouent un rôle essentiel dans la création et le développement d’activités nouvelles.

Accompagnement / encadrement :

Encadrement technique et accompagnement socioprofessionnel adapté à la situation de la personne.

Secteurs principaux :

Entretien espaces verts, maraîchage, ressourcerie, couture, restauration, menuiserie, etc.

Description :

Les entreprises d’insertion proposent une expérience en situation réelle de travail, une formation en situation de production, ainsi qu’un accompagnement individualisé.

L’EI assure un encadrement technique et un accompagnement socioprofessionnel adapté à la situation de la personne. Même si la finalité est avant tout sociale, elle se positionne sur le secteur concurrentiel et produit des biens et des services marchants en vue de leur commercialisation.

La mise en situation de travail a pour but le réentrainement au rythme de travail, la redynamisation social et la requalification professionnelle.

En EI, la personne sera recrutée sur un contrat de travail à durée déterminée d’insertion (CDDI). Ce contrat ne peut être inférieur à 4 mois et peut être renouvelé dans la limite de 24 mois.

La durée hebdomadaire du contrat en EI est généralement de 35H, elle peut toutefois varier de 20h minimum à 35h. 

Accompagnement / encadrement :

Encadrement des personnes sur le poste de travail et  accompagnement selon leurs besoins (réentraînement aux rythmes de travail, formation, accompagnement social…), afin de les (re)qualifier et les amener à trouver un emploi durable.

Secteurs principaux :

Propreté et environnement urbain (valorisation des déchets, espaces verts)
autres secteurs : services à la personne et à la collectivité, installation, maintenance, BTP, industrie, transport, logistique.

Description :

L’association intermédiaire est une structure d’information, d’accueil, d’orientation et d’évaluation du potentiel des personnes.

Elle peut intervenir dans l’ensemble des secteurs d’activité et mettre à disposition des salariés pour tout type d’emploi. Elle utilise pour cela la mise à disposition, à titre onéreux mais à but non lucratif.

L’AI, signe un contrat de travail avec le salarié et conclut un contrat de mise à disposition avec l’utilisateur,

Le salarié est embauché sur des CDD dits contrats d’usage, qui courent jusqu’à la fin de la mission et peuvent s’enchainer pour le même salarié sans observer de période de carence.

La mise au travail progressive des personnes permet d’apprécier leur capacité de retour à l’emploi. Elle est utilisée pour redynamiser socialement et requalifier professionnellement.  

Accompagnement / encadrement :

Les salariés bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel pendant et entre les missions.

Secteurs principaux :

services à la personne et aide à la collectivité (aide à la vie quotidienne, nettoyage, propreté industrielle),   hôtellerie,  gestion des déchets, accueil.

Autres secteurs : transport, logistique, espaces naturels, espaces verts, restauration, BTP.

Description :

Entreprise d’intérim, l’entreprise de travail temporaire d’insertion a ceci de particulier que son activité est entièrement centrée sur l’insertion professionnelle des personnes en difficulté.

Elle conclut des contrats de mission et met ses salariés à disposition auprès d’entreprises clientes pour des missions de travail ponctuelles, pour tous types de travaux.

Et forme des intérimaires aux métiers en tensions pour répondre aux demandes des entreprises.

L’ETTI est particulièrement adaptée pour des personnes en capacité d’intégrer rapidement une entreprise. Les salariés effectuent généralement la dernière étape de leur parcours d’insertion au sein d’une ETTI.

Les salariés de l’ETTI sont recrutés sur des contrats de travail temporaire (ou contrats de mission) qui respectent l’ensemble des règles régissant le travail temporaire.

Toutefois, par dérogation aux dispositions du travail temporaire, la durée des contrats de travail peut être portée à 24 mois au lieu de 18 mois, renouvellement compris.

Les salariés peuvent être employés également sur d’autres contrats de formation en alternance de droit commun ou spécifique au travail temporaire.

Accompagnement / encadrement :

Suivi et accompagnement social et professionnel, pendant et en dehors des missions.

Secteurs principaux :

BTP, transport, logistique.

autres secteurs : industrie, services à la personne et à la collectivité, agriculture, pêche, espaces vertes, commerce, vente et grande distribution.

Description :

Nouvelle forme de structure de l’insertion par l’activité économique , l’EITI permet à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, d’exercer une activité professionnelle en bénéficiant d’un service de mise en relation avec des clients et d’un accompagnement.

Le travail indépendant peut être adapté à certaines situations personnelles ne permettant pas s’accommoder du cadre du travail salarié classique tout en assurant une grande flexibilité dans l’élaboration des parcours d’insertion et en rendant la personne plus autonome dans la construction de celui-ci.

L’EITI apporte aux personnes en situation d’insertion :

• un accompagnement à la création de leur microentreprise puis à sa gestion ;

• une aide à l’utilisation des outils numériques (appli, smartphone, internet, etc.) ;

• un accompagnement socio-professionnel pour lever les freins sociaux périphériques et travailler le projet professionnel.

Accompagnement / encadrement :

Accompagnement des travailleurs indépendants dans la création et la gestion de leur microentreprise.

Secteurs principaux :

Service à la personne (bricolage, ménage, montage de meubles, informatique, déménagement).

Cela vous a été utile ?
Dernière mise à jour le 1 mars 2022