Suggestion Ă©volution de la plateforme

Actuellement lorsque je positionne un candidat sur la plateforme, je ne remplit pas systématiquement les critères d’éligibilité du candidat puisque mon positionnement rend le candidat éligible.
Certaines SIAE pratiquent une discrimination à l’embauche et refusent de recevoir les candidats pour lesquels ces critères ne sont pas renseignés.
Ex: ne reçoit pas le candidat si le critère BrSa n’est pas coché.
Est-il possible de faire évoluer la plateforme pour pouvoir modifier ces informations (les rajouter) a postériori. Sachant qu’on nous a fait remarquer que noter ces éléments dans le texte libre n’est pas « RGPD ».

Nous sommes déjà en difficultés car certaines SIAE refusent les candidatures sans CV
(il y en a beaucoup du fait du Bug qui n’a pas été rattrapé) et il n’est toujours pas possible de joindre le CV dans un deuxième temps.

Dans l’attente de votre réponse

3 « J'aime »

bonjour @SBG ,

outre la demande d’évolution légitime , ( @Zohra_H )

il parait important de faire un peu de pédagogie auprès de vos SIAE récalcitrantes . rappeler :
1- vous êtes « prescripteur habilité » (je suppose) et donc vos prescriptions sont « validation pour un PASS’IAE »

2- les contrôles des SIAE se feront sur les auto-prescription et non sur les prescriptions des « Pres. Hab »
2bis - nous pouvons imaginer que les DRIESS fasse des contrôles sur les prescripteurs et sur la qualité de leurs actions , mais cela n’est pas à l’ordre du jour.

3- vous avez aussi une déontologie sur l’information transmise à un tiers , et que bien souvent vous ne pouvez pas préciser le pourquoi et le comment de votre diagnostique , éventuellement évoquer un des freins proposés dans la liste pour aider à comprendre le besoin de la personne dans son accompagnement « le candidat souhaite être accompagné dans son acces aux soins , ou aux logements ou … »)

Après , n’oublions pas qu’une SIAE est un employeur et comme tout employeur, il peut prendre des prétextes de refus qui nous semblent illégitimes , mais pas forcement discriminant. ;; un échange téléphonique permets souvent de lever les doutes ,

L’entreprise doit se rappeler que le recrutement est aussi de la communication indirect et institutionnelle : proposer une offre d’emploi c’est aussi faire attention à son image.

Le recruteur doit aussi se souvenir qu’un prescripteur a le droit à certain égard, sinon il est possible q’uil ne communique plus favorablement à posteriori (c’est un principe de base de communication d’entreprise , le prescripteur d’un produit - l’enfant est prescripteur de bonbon pour ses parents acheteurs , les publicitaires ciblent donc l’enfant avant tout - ici le produit c’est la proposition de poste et le client final: le futur salarié et au milieu celui qui va lui faire la bonne pub il y a le prescripteur 'tu veras t’y sera bien , je les connais c’est une bonne boite …" Quand lea SIAE ne pourra plus pouvoir sourcer car ces relais n’existe plus , ils feront eux même leurs auto-prescription sur lesquels ils seront contrôlés par la DRIESS qui ne comprendrons pas pourquoi si peu de prescription .

En passant je fais un peu de pub sur un site plein d’intérêt qu’en général personne ne lit :grin:

bon courage
idem Ă  @corinne.revelin et @Lisa-Uzabiaga

3 « J'aime »

Bonsoir,
En tant qu’ACI, la convention nous donne quelques obligations sur les profils que nous recrutons.Par exemple, on nous demande 53% de BRSA, 20 % de jeunes -26 ans, une incitation aux quartiers prioritaires, aux infra-bac, DELD, l’obligation légale pour les PSH etc.
Si nous souhaitons être dans les clous et percevoir l’intégralité des aides, nous sommes bien dans l’obligations de répondre à certaines des exigences des financeurs et avoir des informations sur les critères d’égibilité.
Ce sujet est récurrent…
Bonne soirée

bonjour @marguerite ,

Entièrement en (r)accord avec vos besoins, la convention d’objectif pourrait vous inciter à une discrimination préalable. j’emploie le conditionnel, car une réflexion est à mener lors du recrutement . dois je faire de la discrimination ou favoriser une candidature ? dois je dès le départ « rentrer dans les clous » ou dois je me laisser une chance de rencontrer la bonne personne pour le bon poste.
Si votre choix se porte dès l’expression du besoin : "j’ai besoin de BRSA et uniquement de BRSA " j’élimine 90% du reste de ma population d’amblé et je rétrécie mon champs des possible de trouver la bonne compétence
si je sélectionne 3 bons candidats sur le poste publié et lors de la décision je favorise un statut administratif plutôt qu’un autre, je répond à la demande de ma convention et j’ai la bonne personne pour remplir la tache confiée.
En sachant que j’ai 1 an pour rectifier le tire .

j’ai rarement vue à ce jour une modulation non payée. il faut vraiment que le recrutement soit hors champs. pour la simple raison que face à un tribunal administratif avec un bon avocat (ou moins bon) , la SIAE aurait gain de cause, le marché du travail ne dépendant pas de vous, par contre en ce qui concerne le placement je ne serait pas aussi optimiste, la négo existe et vous vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens d’arriver à une sortie dynamique …
Reste le problème du BRSA et des subventions sur certain département qui sont très (-trop ? ) importante. Cela interroge sur l’équilibre économique de certain projet.

bien évidement j’échange juste sur une posture de recruteur et non sur la pertinence ou l’impertinence d’obliger à remplir une case dans un logiciel .

Le débat reste ouvert , et à mon avis l’évolution de la loi de 2014 devrait venir , les têtes de réseaux s’y emploi (enfin normalement elle devrait s’y employer .

bon courage Ă  vous

Bonjour
Je suis bien consciente qu’en fonction des territoires les SIAE sont soumises à des obligations de recrutement de certaines catégories de public (BrSa entre autre) par leurs financeurs. Ce qui est dommage c’est le manque de transparence. La plateforme de l’inclusion donne la possibilité à la SIAE de se décrire, c’est un élément qui pourrait être indiqué dans le descriptif et qui donnerait plus de lisibilité pour les prescripteurs.

1 « J'aime »

bonjour @SBG ,

oui oui oui mille fois oui
effectivement rien empêche la SIAE de publier ses objectifs (fixés par son-ses financeur), voir cela permet au prescripteur de comprendre son fonctionnement et d’orienter d’une façon plus pertinente.

Il n’y a rien de secret dans une annexe d’objectif annuelle.

bonne journée à tous

Bonjour Ă  toutes et Ă  tous !

Nous sommes à votre écoute afin d’améliorer nos services. Une catégorie (Suggestions d’évolutions) est à votre disposition afin de voter ou soumettre une idée d’évolution !

Pour soutenir une idée :

  • Likez :heart:
  • Commentez :left_speech_bubble:
  • Partagez :incoming_envelope:

Pour soumettre une idée pas encore évoquée, créez un nouveau sujet dans la catégorie Suggestions d’évolutions !

:wave: À bientôt !

Sophie