Travail des étudiants sur iae

Bonjour,

Je souhaitais évoquer le sujet travail des étudiants sur le forum .
Nous sommes sur un secteur qui emploi des saisonniers régulièrement.
Chaque année, nous avons des étudiants qui viennent pour venir s’inscrire et travailler sur une courte période et repartir dans les études. Avec l’agrément, nous ne nous posions pas la question car dans tous les cas refus.
A présent , avec le pass IAE, nous avons deux critères administratifs pour certains, -26 ans et hébergé chez les parents.
Sauf, que l’IAE est lié à une notion de parcours.
Je voulais échanger avec d’autres structures. Merci par avance.

1 J'aime

Bonjour, certains étudiants peuvent rencontrer des difficultés financières par exemple et avoir besoin de travailler tout en poursuivant leurs études. Un PASS IAE leur permettrait peut-être de réaliser des missions dans des ETTI en plus des saisons.

bonjour ,
La notion de parcours est un mythe au démarrage , c’est la notion de diagnostic qui est au centre de l’agrément et du Pass’IAE. Le parcours est lié au résultats des 2 ans .

au delà de l’aspect moral, sur lequel je ne ferai aucun commentaire, revenons à l’esprit de la loi avec un rappel du code du travail L5132-1 : « L’insertion par l’activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Elle met en oeuvre des modalités spécifiques d’accueil et d’accompagnement. »
ces étudiants rencontrent ils des difficultés sociales et professionnelles particulières et sont ils sans emploi?
si la réponse est oui , c’est oui . de même pour l’agrément … avec juste une précision qui me parait de taille
Le diagnostique initial ,dont la SIAE est porteuse et responsable au delà des critères administratifs dans l’auto prescription:
la personne a t elle besoin d’un accompagnement et accepte t elle cet accompagnement ?
en tant que SIAE , nous serons sur une sortie dynamique , ça va plomber nos objectifs sur la sortie positive.

Je ne suis pas sur qu’une personne hébergé chez un ascendant soit considéré comme « hébergé » . mais là ça dépasse mes compétences, une personne ayant suivi un cursus « Travailleur Social » devrait pouvoir y répondre.

dans l’absolu et en se tirant une balle dans le pied en tant qu’ ETTI sur les objectifs négociés en DG , je suis entièrement d’accord avec @corinne.revelin .
Et cela existe depuis que le monde est monde :wink: pléthore de SIAE (je suis taquin , on va juste dire quelques rares) proposaient une inscription à PE ou Mission locale vers le mois de mai , briefaient les étudiants sur les bons arguments à dire lors de l’entretien , puis édition d’une fiche éligibilité puis agrément . j’en ai vu plus d’un cas . quand c’était systématique, il y avait un rappel sur l’esprit de la loi lors des DG , puis la DIRECCTE et l’inspection du travail faisait une petite visite et l’année suivante c’était plus calme .
Aujourd’hui on est sur le pari de la confiance , mais cela n’empêche pas le contrôle à partir de 2022 pour toutes les auto prescriptions, lorsque l’on va demander s’il y a eu un diagnostic et quel était le contenu …
au pire le Pass’ sera remis en cause et le montant ASP redemandé, mais le pire du pire sera la crédibilité de la SIAE lors des DG pour un renouvellement de convention . et quand y a plus crédibilité , y a plus de confiance , il y a plus de renouvellement avec un gros controle pour étayer ce refus.

bon courage à tous :slight_smile: